À propos

À propos de l'artiste peintre

Jean-François Racine en bref

Jean-François Racine est né en 1968. Il a grandi à Rimouski et étudié les arts graphiques et la photographie au Cégep de Rivière-du-Loup. Doté d’un excellent dessin et grand adepte des performances en direct, il développera ainsi ses aptitudes à peindre dans les foules en public. Son talent indéniable lui permet rapidement d’être représenté en galerie. Depuis toujours, la lumière et la profondeur sont des caractéristiques de son œuvre.

Jeune artiste, écologiste en réflexion, c’est dans un parcours de questionnements sur son rôle de citoyen et d’artiste que Racine étudiera les sciences politiques à l’Université Laval. Cette aventure le conduira dans de nombreux autres défis jusqu’au vieux moulin du ruisseau Michel à Baie-St-Paul en 1998.

L'appel de la montagne...

Alors artiste de la relève assumé, amoureux du territoire et excellent skieur, Racine remplacera son chevalet par ses skis, afin d’accéder et de peindre plusieurs territoires sauvages à travers le Canada.

Pour lui, la montagne est un sujet passionnant. Pour de nombreuses cultures qui la vénèrent, la montagne symbolise la rencontre du ciel et de la terre. Pour d’autres, il s’agit de la demeure des dieux. Pour Jean-François Racine, chaque sortie est une aventure inspirante qui engendre à la fois réflexion spirituelle et mieux-être physique.

Et des territoires sauvages

Après plusieurs années à parcourir les montagnes dans les milieux ruraux à travers tout le pays, Racine épousa peu à peu cet environnement. Déjà sensibilisé à la protection du territoire, l’intérêt de Racine pour les espaces sauvages du Québec devenait une continuité logique. 

Aujourd’hui, l’artiste tente de faire connaître et découvrir la beauté de nos territoires sauvages afin de les valoriser et de favoriser leur conservation. Évidemment, il s’agit d’une démarche souvent onéreuse en termes d’argent et de temps, mais qui en vaut la peine répète l’artiste.

Peinture sur toile

Specialités

Peinture sur toile

Specialités

Sujets

À travers plusieurs expéditions, l’artiste découvre et partage à sa façon les beautés et les richesses du territoire afin d’en promouvoir la conservation.

L’artiste se plait à raconter un moment ou un lieu qui se place avec le temps dans notre patrimoine naturel et vivant.

Performances en direct

Jean-François Racine a réalisé sa première performance en direct au Cegep de Rivière-du-loup en 1987. Ce fut le début d`une décennie de performances publiques à travers plusieurs scènes et évènements aux quatre coins du Québec. Selon l’artiste, ce sont ces années à peindre en direct dans de courts laps de temps  qui lui auront permis de développer sa dextérité à saisir et dessiner sur le vif l’action qui se présente à ses yeux.

 

Qualité

Le dessin, la profondeur et la lumière sont depuis longtemps les principales qualités reconnues du travail de Jean-François Racine. Depuis une quinzaine d’années, il porte aussi une attention très particulière à l’empâtement. Racine fabrique ses propres couleurs et ses propres palettes à l’acrylique et à l’huile utilisant des produits, pigments, liants et vernis de première qualité afin de garantir la conservation de ses œuvres. Il se préoccupe tout autant de la qualité des supports. Ce sont tous des faits déterminants sur la valeur patrimoniale et financière des œuvres de Racine au fil du temps.

 

En galerie et sur le motif

Jean-François Racine expose dans plusieurs galeries d’art à travers le Canada.  À l’occasion des Jeux Olympiques de 2010, il a notamment présenté à Vancouver, Sun Peaks, Vernon et Nelson une exposition percutante composée de 36 tableaux illustrant les plus hauts sommets de Colombie Britannique.  En avril 2012, il participait à un échange culturel et à deux expositions à Sakai et Kyoto (Japon).  Plus près de nous, son tableau géant réalisé dans le cadre du 24 heures de Tremblant – et vendu $25 000 au profit de la Fondation Charles Bruneau en 2005 –  demeure une réalisation importante dans la région de la grande métropole.

Jean-François Racine est co-fondateur de Forces Avenir et siège sur le Comité de sélection du prix Art, Lettres et Culture au niveau national universitaire. Il est aussi membre du Comité de sélection du Symposium International d’art contemporain et administrateur du Musée d’art contemporain de Baie-St-Paul.

Le peintre se démarque par sa démarche intègre et totalement unique. Au fil du temps, les amateurs d’art et collectionneurs réalisent la valeur patrimoniale et la qualité exceptionnelle de sa collection. Il sera intéressant d’observer son travail dans 100 ans considérant l’attention particulière que prête l’artiste à la chimie des pigments afin de garantir une longévité supérieure à ses œuvres. Jean-François Racine, un artiste intelligent à suivre… 

Performances en direct

Jean-François Racine a réalisé sa première performance en direct au Cegep de Rivière-du-loup en 1987. Ce fut le début d`une décennie de performances publiques à travers plusieurs scènes et évènements aux quatre coins du Québec. Selon l’artiste, ce sont ces années à peindre en direct dans de courts laps de temps qui lui auront permis de développer sa dextérité à saisir et dessiner sur le vif l’action qui se présente à ses yeux.

Avec le temps, plus confiant en ses moyens, Jean-François immortalisera sur tableau plusieurs évènements comme le Spin et le 24 heures du Mont Tremblant, Le Massif Open, un show de Yan Perreau, La Fête du Canada sur la colline parlementaire à Ottawa ainsi que la Parade de la St-Jean Baptiste sur la rue principale à Baie-St-Paul pour ne nommer que ceux-là.

Toujours prêt à relever un défi, l’artiste aura dirigé plusieurs fois des collectifs, et ce, même avec des animaux, toujours pour la bonne cause.