Urbanité

L’urbanité est un sujet peu exploité par l’artiste. Jean-François Racine a toujours été interpellé par la nature. Il est un explorateur des milieux sauvages et naturels. Sa vie l’a toujours tenu à l’écart de la ville. C’est pourquoi il s’agit d’un sujet très peu travaillé.

C’est en 2012, lors d’un voyage et d’une exposition à Sakai et Kyoto, au Japon, que Jean-François Racine s’intéressera à l’urbanité pour la première fois. En fait, les villes illuminées permettent de grands délires picturaux. Ces éclairages multicolores peuvent être très inspirants et c’est ainsi que Racine a entamé cette démarche. En Amérique du Nord, les villes généralement moins lumineuses inspirent tout de même de beaux panoramas nocturnes surtout si les plans d’eau, qui les bordent généralement, permettent de jouer avec mouvements et reflets. Depuis quelques années, l’artiste a peint quelques grandes œuvres inspirées par des paysages urbains. Il aimerait d’ailleurs avoir accès à ces points de vue magnifiques sur la ville et ses reflets. Avis aux intéressés!